Canton de RedonNon classé

Cérémonie des Justes parmi les Nations à Sixt-sur-Aff

A l’espace de l’Aff, a eu lieu la cérémonie des Justes parmi les Nations pour honorer la mémoire de trois habitants de la commune : Léonie Jarnier, Marie-Ange Jarnier et Félix Jarnier. Ils ont sauvé la vie de Simon Grunsztajn en le cachant à leur domicile pendant l’Occupation. Je salue au même titre que les 200 personnes présentes cette reconnaissante initiative du travail de mémoire de notre Histoire commune.

Lors de la cérémonie où étaient présents aux côtés de Simon Grunsztajn, A.Rogriguez, représentant de l’Etat, M.Harel, Consul d’Israel en France, L.Maillart-Mehaignerie, députée d’Ille-et-Vilaine, F.Gatel, sénatrice, F.Pichot, conseiller départemental, R.Riaud, maire de Sixt sur Aff, R.Korenbaum, représentant régional de Yad Vashem, les descendants de ces trois sixtins ont reçu la médaille des Justes, plus haute décoration civile israëlienne, décernée par l’institut Yad Vashem. Cette organisation laïque œuvre à perpétuer le souvenir de ceux qui ont participé au sauvetage des Juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Simon Grunsztajn a retracé son histoire lors de cette cérémonie de son passage à Paris à la rencontre avec la famille Jarnier qui l’a sauvé et caché en gardant le secret de son histoire aux yeux de tous. En 2016, il a entrepris les démarches avec la mairie de Sixt sur Aff pour déposer un dossier pour officialiser et honorer les gestes et actions de ses sauveurs. Chose faite le 25 avril 2018 où l’institut Yad Vashem a décerné la médaille des Justes à la fratrie Jarnier. Le consul M.Harel souhait et espère voir fleurir une rue, un square ou un lieu au nom des Justes au cœur de Sixt sur Aff.

 

 

Voir plus

Articles Similaires

Close
Close