Communiqué de presse

Communiqué de presse : GRENELLE LOCAUX DE L’ÉDUCATION « Des leviers d’action existent »

J’ai interrogé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer lors de la séance des Questions au Gouvernement à l’Assemblée nationale sur l’initiative qu’il a menée avec 40 députés du groupe La République en Marche ! visant à porter à l’échelle locale le Grenelle de l’Éducation qui a été lancé en octobre dernier par le Gouvernement.

Dans la lignée du Grenelle de l’Éducation, les députés LaREM ont en effet organisé, du 1er au 18 décembre, des tables rondes sur les territoires avec l’ensemble de la communauté éducative : professeurs, directeurs d’établissements, médecins scolaires, conseillers pédagogiques et parents d’élèves. 631 acteurs de terrain dans 19 académies ont ainsi été rencontrés au cours de ces journées et ont porté 122 propositions sur quatre thématiques : la reconnaissance, la coopération, l’ouverture et la protection.

Les députés LaREM ont remis cet après-midi au ministre Blanquer un « carnet de propositions » pour réformer l’institution, fruit du travail de ces trois semaines réalisé avec les acteurs de terrain et qui a permis de donner la parole aux parties prenantes sur les territoires et porter des propositions coconstruites avec les interlocuteurs.

Premier constat : la prise de conscience des différents acteurs et décideurs sur la nécessité de faire évoluer les choses au sein de l’Éducation nationale. Les participants ont cependant alerté sur une rupture de confiance avec l’administration centrale, dont la rigueur et les injonctions sont interprétées comme autant de freins à une collaboration active.

Encore ce matin une enseignante m’interpelait : « Ma priorité – disait-elle – c’est de : m’occuper de mes élèves, avoir des super cours, des supers projets, travailler avec les professionnels du terrain alors que notre hiérarchie interdit les rencontres “projet”. Il faut se réunir pour de la paperasserie et réaliser un auto audit “qualeduc” pour faire plaisir à l’administration. »

« Pas étonnant que seuls 6 % des enseignants apprécient le système éducatif français et 13 % aient confiance en leur hiérarchie ! », rappelle le député qui avait été à l’initiative d’une consultation du milieu enseignant qui avait recueilli 22 264 réponses d’acteurs du monde enseignant.

Au-delà des diagnostics, le travail des députés a débouché sur une note d’espoir : des leviers d’actions existent. Parmi les 122 propositions entre les mains du ministre de l’Éducation nationale : renforcer l’écoute, laisser les enseignants acteurs de leur propre formation, créer un vrai compte personnel de formation, permettre les synergies avec l’extérieur (qu’il s’agisse du monde de l’entreprise ou les lieux de culture), valoriser les compétences de chacun et permettre aux professeurs d’évoluer dans leur métier, redéfinir le rôle et la place des territoires et des élus dans l’organisation, renforcer et accompagner l’usage du numérique…

Les Grenelle locaux ont révélé un foisonnement d’idées avec une exigence : créer, par des communautés plus autonomes et plus investies, un environnement de travail heureux pour rendre les élèves heureux, et donner des perspectives professionnelles tout en maintenant confiance et liberté dans le travail des personnels de l’éducation.

Le ministre Blanquer s’est déclaré sensible au « travail considérable accompli avec les milliers de personnes qui se sont jointes à vous dans ces consultations » et « pressé de lire » le document. « Nous devons faire quelque chose de grand », a-t-il ajouté devant la Représentation nationale. « Il est facile de caricaturer en pachyderme préhistorique le système de l’Éducation nationale, mais il peut faire encore mieux en encourageant ses acteurs. Il s’agit de valoriser la rémunération des professeurs et de valoriser celle des plus jeunes. Nous avons aussi la vision qualitative de la transformation des ressources humaines et il y aura une véritable révolution dans ce domaine dans un sens bénéfique pour le bien-être des professeurs, et ce sera en conséquence la réussite de tous nos enfants. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page