Communiqué de presseRevue de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE : Pour des mobilités citoyennes justes, équilibrées et durables

Lors de son allocution en juillet 2017, le Président de la République, Emmanuel Macron, avait indiqué que « le combat qu’il souhaite engager pour les années à venir, c’est celui des transports du quotidien. La réponse aux défis de notre territoire […] est la capacité à rejoindre le point le plus pertinent pour une ville qui n’est pas toujours la capitale ».

Aujourd’hui, ce sont des millions de nos concitoyens qui n’ont pas d’autre solution pour se déplacer que l’utilisation individuelle de leur voiture que cela soit pour un emploi ou pour une activité et/ou de loisirs. Pour cela, chaque autorité organisatrice de la mobilité se doit d’offrir un réseau routier accessible à tous et rapide vers les pôles départementaux économiques et sociaux.

Face à cette réalité, je ne peux que faire deux constats sur la situation actuelle de cet « équilibre » territorial bretillien des transports routiers du quotidien. Conseillères, Conseillers Départementaux, je vous demande de vous réveiller.

En me référant pour le premier constat à l’article du Ouest-France en date du 4 juin 2021, le Président du Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine indiquait et affirmait que l’axe Rennes-Redon à 2X2 voies serait terminé à la rentrée scolaire 2021. Nous sommes, ce jour, le 27 octobre 2021 et je ne peux que constater la continuité des travaux sur ce chantier sans connaissances calendaires de l’avancée et de la livraison de cette 2X2 voies Rennes-Redon.

S’agissant du second constat, à l’occasion du débat organisé le 10 juin 2021 sur TVR et Ouest-France, le Président du Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine disait « assumer un cycle d’investissement d’aménagement des territoires » en ayant conscience que « la voiture restera nécessaire ». Ce cycle inscrivant les contournements de Fougères, Vitré et Chateaubourg dans le projet mobilités 2025 et voté à l’unanimité fin avril 2021, a été remis en question avec abandon de ces projets au lendemain des élections départementales. Ce rétropédalage par calcul après quelques semaines ne prend pas en compte le quotidien des habitants et marque un frein au développement économique des territoires non-métropolitains. Cette décision semble mettre l’intérêt personnel de quelques-uns au-dessus de l’intérêt général. Ceci n’est pas ma vision de la politique, et encore moins mon engagement quotidien auprès des citoyens. Aujourd’hui élus comme habitants s’interrogent sur la possibilité future de relance de ces projets attendus et utiles. Leurs questions restent à ce jour sans réponses.

Force est de constater que, face à ces rétropédalages, c’est tout le schéma départemental des mobilités qui est à remettre au-devant des citoyens pour qu’un réel équilibre des territoires autour de la “ChateauPole” de Rennes. J’illustre mon propos par les 3 exemples et interrogations suivants :

– L’accès par le sud n’intègre aucunement un pôle multimodal au départ de Chartres/La Contrerie et devra faire l’objet d’une 3ème étude payée au frais des contribuable pour se faire (Rond-point et aménagement de la route nationale RN137 et la route départementale RD34 attendu depuis 2008 !!!)

– Extension et création des parkings-relais La Poterie (+ 150 places) et La Courrouze (+ 800 places), ce sont donc autant de véhicule ajoutant des bouchons aux bouchons faute de schéma départemental à la hauteur de ce que méritent nos concitoyens Bretilliens, obligeant les conducteurs et covoitureurs à passer obligatoirement par la rocade.

– Quelle sera la prise en compte des 78.5% de citoyens favorable au contournement de Chateaubourg par les décideurs

Face à ces si nombreuses décisions et revirements politiques prises sans concertations avec les habitants concernés et sans connaissances précises des territoires impactés, j’invite chaque bretillienne et chaque bretillien à faire entendre leurs voix et leurs opinions. Le pouvoir politique se partage, plutôt qu’il se confisque.

J’appelle chacun d’entre à agir et dessiner l’avenir que vous souhaitez pour votre commune, votre territoire et votre département.

Citoyens, citoyennes, engagez-vous pour une démocratie juste, équilibrée et durable, à l’image de ce que devraient être nos mobilités.

 

Ouest-France du 3 novembre 2021 :

Axe Rennes-Redon en 2×2 voies : bientôt la fin des travaux ? (ouest-france.fr)

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page