Canton de Plélan le Grand

visite du smictom centre-ouest

Le SMICTOM Centre Ouest Ille et Vilaine est le Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la région Centre Ouest de l’Ille et Vilaine. Nous avons été reçu par M. CHEVREL Philippe, président du Smictom et messieurs Ethoré, Deneuve et Rabajoie, vices-président

C’est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale ayant la compétence collecte et traitement des déchets de 64 communes réparties sur 3 départements : Côtes d’Armor, Morbihan et Ille et Vilaine. Son siège est à Saint Méen le Grand dont la Communauté de Communes de Brocéliande (Plélan le Grand 35) :
Bréal sous Montfort, Maxent, Monterfil, Paimpont, Plélan le Grand, Saint Péran, Saint Thurial, Treffendel.

Les 2 installations de traitement des déchets du SMICTOM Centre Ouest sont entrées en exploitation en 2015 : une Unité de Valorisation Organique et une Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux :

  • L’Unité de Valorisation Organique : un traitement innovant pour nos ordures ménagères
    Cette unité accueille les déchets déposés dans les bacs verts par les habitants des 64 communes du Syndicat ainsi que les déchets assimilables aux ordures ménagères produits par les artisans et commerçants présents sur le territoire du Syndicat.
    Grâce à un process innovant, la part biodégradable contenue dans nos déchets non recyclables est extraite et valorisée en un compost répondant strictement à la norme NFU 44051 « Amendement organique et support de culture ». Les métaux sont extraits et envoyés vers les filières de recyclage.
    Cette installation réduit de 50% la quantité de déchets à enfouir dans l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux.
  • L’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux
    Ce site, attenant à l’usine, accueille les refus de l’Unité de Valorisation Organique et les déchets non recyclables des déchèteries. La localisation de l’ISDND sur le même site permet une mutualisation des moyens et la suppression des transports vers le site de stockage de Changé (53), donc une réduction des émissions de gaz à effet de serre.Le sous-sol et les eaux de surface et souterraines sont protégés au niveau du centre de stockage par :
    Le renforcement de la barrière de sécurité passive : le terrain choisi est composé d’une terre argileuse dont la perméabilité est très faible. L’eau ne peut quasiment pas s’infiltrer dans le sol. La réglementation impose des conditions de perméabilité permettant de garantir une protection de l’environnement. Ces conditions n’étant pas entièrement atteintes sur le site, les caractéristiques du sol ont été améliorées par ajout de produit argileux pour permettre de respecter les conditions réglementaires.
    La mise en œuvre d’une barrière de sécurité active efficace

http://www.smictom-centreouest35.fr/

 

Tags
Voir plus

Articles Similaires

Close
Close